Accord sur la haute mer: les États membres négocient le traité de l’ONU à New York

Copertine eventi sito Decennio del Mare
oceananavitoria

Ana Vitoria Tereza

24 Aug 2022

Accord sur la haute mer: les États membres négocient le traité de l’ONU à New York

Rédigé par: Ana Vitória Tereza, Valentina Lovat, Andreas Mittermayr.

 

Les décideurs mondiaux sont réunis cette semaine au siège de l’ONU à New York pour négocier un traité protégeant l’océan. Environ 70 % de l’océan n’est placé sous la juridiction d’aucun État, ce qui rend ces régions vulnérables aux activités encore non réglementées. Par conséquence, certains des écosystèmes les plus intacts de la planète sont exposés à un grand danger de perte de biodiversité et d’habitat, ce qui pourrait entraîner une perte sans précédent de ressources génétiques marines au cours de la prochaine décennie. 

Les négociations ont lieu à l’occasion de la 5e session de la Conférence intergouvernementale sur la biodiversité marine des zones situées au-delà de la juridiction nationale (BBNJ).

Les États membres, les ONG et les scientifiques considèrent qu’il s’agit d’un moment crucial pour déterminer un traité sur la haute mer qui déterminera l’avenir de l’ océan pour les générations futures, notamment en matière de son gestion. Au moins 49 pays, dont le Royaume-Uni et l’Union européenne, se sont engagés à atteindre un consensus ambitieux au cours des négociations. 

Le dialogue durera jusqu’au 26 août et représente la deuxième tentative de trouver un terrain partagé pour l’océan cette année, la conférence des Nations unies sur l’océan ayant eu lieu en juin 2022. L’objectif est maintenant de rendre le traité juridiquement contraignant.

Pourquoi est-il important de protéger la biodiversité marine ? 

L’océan est le plus grand écosystème de la planète, couvrant 71 % de sa surface, et le traité offre l’occasion de débattre de la diversité biologique de l’océan, notamment des ressources génétiques marines. Préserver les ressources génétiques marines telles que les plantes, les animaux et autres organismes océaniques, c’est préserver une source de connaissances qui a une forte valeur commerciale et scientifique. Ces avantages s’étendent à divers domaines de l’activité humaine et comprennent le partage des avantages et le transfert de la technologie marine. 

L’un des objectifs ambitieux du traité des Nations Unies sur la haute mer est de conserver 30 % d’océan d’ici à 2030. Étant donné que seuls 1,2% d’océan sont actuellement protégés et que 39% sont sous la juridiction d’un État souverain, l’importance d’un traité global et complet sur la haute mer reste imminente.

Les discussions portent sur la désignation de zones potentielles où les entreprises de biotechnologie pourraient trouver des ressources pour les médicaments, les vaccins et d’autres applications pharmaceutiques, chimiques et cosmétiques – un sujet qui requiert une attention particulière après la pandémie de COVID-19.

L’océan est l’un des plus grands alliés contre le changement climatique, car il représente entre 50 et 80 % de la production d’oxygène de la Terre et a la capacité d’absorber environ 30 % du dioxyde de carbone.

L’objectif des deux prochaines semaines est de parvenir à un accord sur un traité qui englobe la protection des deux tiers de l’océan, y compris la réglementation des activités nuisibles telles que la surpêche, la navigation et les effets indirects du changement climatique.

Qui soutient cette initiative ?

L’initiative en vue de la réunion concurrente de New York représente la cinquième tentative de convenir d’un cadre mondial pour sauvegarder l’océan en dehors des juridictions nationales. L’envoyé spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’océan, Peter Thomson, a exprimé son espoir que : « Après les grands succès remportés cette année pour la santé d’océan grâce à l’UNEA 5 à Nairobi (sur la pollution plastique), à la réunion ministérielle de l’OMC à Genève (sur la fin des subventions pour les pêcheries nuisibles) et à la Conférence des Nations unies sur l’océan (UNOC) à Lisbonne (qui a lancé un nombre des solutions innovantes), je suis convaincu que les États membres vont surfer sur la vague positive de 2022 pour un océan sain en concluant un traité sur la haute mer à New York ce mois-ci. », comme il l’a déclaré à CBS News.  

L’experte d’océan, Molly Powers-Tora, a insisté en ligne sur le fait que : « Tous les regards sont tournés vers les Nations Unies cette semaine, pour voir si nous pouvons parvenir à un consensus sur un accord international qui nous permettra de protéger et de gérer durablement notre océan pour les générations futures. », soulignant ainsi l’ampleur historique des négociations de cette semaine.

Miguel de Serpa Sorares, qui a tenu un discours d’ouverture pour lancer les négociations, et qui s’exprime en tant que Secrétaire Général Adjoint aux affaires juridiques et Conseiller juridique de l’ONU, a proclamé : « Vu le terrible état d’océan, il est temps d’agir. Comment mieux exprimer notre détermination à agir qu’en concluant un accord résilient qui assure la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité dans l’océan mondiale. » 

L’un des objectifs du traité est de soutenir la conservation de l’océan pour les générations futures et les populations côtières du monde entier qui dépendront de sa nourriture, de ses revenus et de ses loisirs.

Sources :

  • https://news.un.org/pt/story/2022/08/1798222
  • https://www.theguardian.com/environment/2022/aug/15/un-member-states-meet-new-york-hammer-out-high-seas-treaty
  • https://www.bbc.com/news/science-environment-62524611?at_medium=RSS&at_campaign=KARANGA
  • https://press.un.org/en/2022/sea2139.doc.htm 
  • https://www.pewtrusts.org/en/research-and-analysis/articles/2022/07/27/united-nations-lays-groundwork-to-protect-two-thirds-of-ocean 
  • https://www.cbsnews.com/news/un-high-seas-treaty-talks-to-protect-oceans-overfishing-sea-mining/
  • https://de.euronews.com/2022/08/17/schutz-der-weltmeere-gelingt-in-new-york-der-durchbruch
  • https://twitter.com/mollypowerstora/status/1559218617199255552?s=20&t=hRC-dfITFg2-wr4sGaPbRw

 

shoal

The social hub of ocean action and literacy

Follow and be part of a community taking actions that help the ocean. Share your initiative and inspire others with your examples! Learn about the 7 Principles of Ocean Literacy, and the steps you can take in your life to help preserve our Oceans. Connect with the world's greatest scientific minds, and read articles to inspire you to take action in your daily life.